Produisez deux granulométries avec un seul broyeur à l’aide de l’unité de post-criblage à deux étages de Kleemann

Produisez deux granulométries avec un seul broyeur à l’aide de l’unité de post-criblage à deux étages de Kleemann post thumbnail image

Un concasseur à cône mobile utilisant une unité de criblage à deux étages

Les MOBICONE MCO 90(i) EVO2 et MOBIREX MR 110(i) EVO2 peuvent désormais être équipés d’une unité de post-criblage à deux étages en option.

Le concasseur mobile à cône et le concasseur mobile à percussion MOBIREX MR 110(i) EVO2 peuvent désormais être équipés en option d’une unité de post-criblage à deux étages.

Les concasseurs à cône sont principalement utilisés dans la pierre dure tandis que les concasseurs à percussion sont souvent utilisés dans la pierre tendre à moyennement dure et dans le recyclage. Des produits de haute qualité sont attendus des deux types d’usines. Grâce à la nouvelle unité de post-criblage à deux étages en option de Kleemann, il est désormais également possible avec une seule machine – sans installation de criblage supplémentaire – de produire deux granulométries finales classées.

L’unité de post-criblage à deux étages garantit une diversité et une flexibilité d’application élevées

La grande surface de criblage permet un criblage efficace, en particulier pour les granulométries inférieures à 7/8″. La hauteur de décharge du convoyeur à grains fins est conçue pour un volume de stockage maximal. Les grains surdimensionnés peuvent être traités dans un circuit de matériau fermé via un convoyeur de retour. en option, le convoyeur peut être pivoté hydrauliquement jusqu’à 100 degrés, ce qui permet également un déchargement latéral.Un stock en forme de haricot peut ainsi être créé manuellement.

Si une application ne doit produire qu’une seule granulométrie finale classée, l’unité de post-criblage peut simplement être utilisée en version à un étage.

Tamis à vent pour un nettoyage efficace

Comme le MOBIREX MR 110(i) EVO2 est fréquemment utilisé dans les applications de recyclage, des tamis à vent sont utilisés ici en option. Ils offrent une meilleure qualité de matériau car la contamination des matériaux légers (par exemple le bois et le plastique) est éliminée du matériau broyé. Le débit d’air peut être contrôlé avec précision en fonction du matériau, réduisant ainsi le travail de tri manuel. Le tamis à vent ne peut être utilisé qu’en conjonction avec l’unité de post-criblage. Avec l’unité de post-criblage à deux étages, un deuxième tamis à vent peut être utilisé en option pour nettoyer le grain moyen.

Article similaire